Blog / Conseils & décryptages / PME, ETI, le saviez-vous : vous êtes faites pour le digital et les réseaux sociaux en particulier

PME, ETI, le saviez-vous : vous êtes faites pour le digital et les réseaux sociaux en particulier

Hélène Billiotte - Directrice
Hélène B.
watch_laterPublié le 19 Nov 2021
access_time4 min.

Aujourd’hui, encore trop peu de petites et moyennes entreprises sont réellement actives sur les réseaux sociaux. En 2018, 64% des PME et ETI n’étaient pas ou peu actives sur les réseaux sociaux d’après une étude Bpifrance*.

4 principales craintes découragent les PME et ETI à mettre en place une stratégie digitale et à se déployer sur les médias sociaux :

  • la peur de perdre le contrôle de l’image de l’entreprise
  • le retour sur investissement
  • la difficulté de fournir dans la durée des contenus pertinents et utiles
  • la peur de manquer de temps, qui est, pour 84% des PME et ETI selon une étude Bpifrance de 2018*, le frein principal au développement d’une présence plus active sur les réseaux sociaux.

Ces craintes sont justifiées, mais ne sont pas une fatalité pour autant et ne doivent pas éclipser tous les avantages de l’utilisation des réseaux sociaux pour les petites et moyennes entreprises.

L’image de l’entreprise

Pour une entreprise, être présente sur les réseaux sociaux, c’est s’exposer aux réactions des internautes, positives et négatives. 

Mais même les commentaires les plus virulents à l’encontre d’une entreprise ne vont pas nécessairement détruire son image.

Il faut garder en tête le fait qu’une présence sur les réseaux sociaux permet au contraire à une entreprise de contrôler son image. Cela lui permet d’échanger avec sa communauté et de se montrer sous son meilleur jour. Quant aux internautes les plus critiques, vous pouvez leur répondre directement pour proposer des solutions. Et il arrive même que, si votre communauté est active et engagée, certains des internautes qui vous suivent se chargent eux-mêmes de répondre aux commentaires négatifs !
Pour les petites entreprises, les réseaux sociaux sont un très bon moyen de gagner en visibilité et d’améliorer leur image de marque. Ils peuvent aussi servir à récupérer les avis clients et donc à améliorer les prestations de l’entreprise en fonction de leur analyse.

Le retour sur investissement

La crainte de ne pas réaliser un retour sur investissement suffisant avec les réseaux sociaux est grande, et compréhensible. En effet, le ROI des actions menées sur les réseaux sociaux peut être complexe à mesurer, ce qui n’encourage pas les PME à s’y intéresser spécialement. Pourtant, investir dans le digital peut avoir un réel impact positif sur le développement de l’entreprise. Mais pour ça, encore faut-il investir vraiment, ce que certaines entreprises ont encore du mal à faire : selon une étude Bpifrance, en 2018, 42% des PME et ETI présentes sur les réseaux sociaux n’ont rien dépensé (coûts de personnel inclus). Or, sans investissement, pas de retour sur investissement possible, CQFD…

La présence digitale d’une entreprise booste sa visibilité, les outils digitaux lui permettent de mettre en avant ses compétences, son expertise et de cibler l’audience à laquelle diffuser ces informations. Cela peut permettre de toucher de nouveaux prospects et de fidéliser les clients en améliorant l’image de la marque et l’interaction avec les internautes.

La difficulté de produire régulièrement des contenus pertinents

Mais pour être présente efficacement sur les réseaux sociaux, encore faut-il que votre entreprise ait des choses à dire ! Avoir une page Facebook pour dire que vous avez une page Facebook ne suffira jamais. Pour avoir de véritables résultats, il faut alimenter vos pages sociales avec des contenus pertinents, et le faire de manière régulière. Cela nécessite la mise en place d’une stratégie éditoriale pérenne, ainsi que d’un calendrier éditorial. Ces outils vous permettent de savoir quoi dire, à quel moment et permettent d’instaurer et de faciliter le rythme des publications sur vos réseaux sociaux.

La gestion du temps

sablier

Le manque de temps est une vraie problématique pour les PME et ETI qui souhaitent développer leur présence sur les réseaux sociaux. En effet, une stratégie de social media demande des investissements financiers certes, mais surtout des investissements de temps de travail. Si la gestion de réseaux sociaux est devenue un métier, ça n’est pas pour rien !
Mais bonne nouvelle : le temps, ça se trouve. Si vous commencez par faire du développement de vos réseaux sociaux une priorité, vous y accorderez déjà plus d’attention et donc de temps. Il faut bien penser également qu’être présent sur les réseaux sociaux ne veut pas dire être présent sur TOUS les réseaux sociaux. En fonction de votre activité et de vos cibles, déterminez pour commencer 1 ou 2 réseaux incontournables sur lesquels communiquer pour ne pas multiplier les contenus à produire. Et si ça ne suffit pas à dégager suffisamment de temps en interne, n’hésitez pas à vous faire accompagner pour mettre en place et gérer vos réseaux sociaux car ce sont des outils performants, qui permettent des résultats efficaces s’ils sont bien utilisés et peuvent vous aider à développer votre activité !

Les questions qu’on se pose pour se lancer sur les réseaux sociaux sont les mêmes que celles que l’on se posait avant de mettre en ligne les premiers sites web il y a quelques années ou avant de généraliser l’utilisation des mails dans les entreprises. Et pourtant aujourd’hui, on ne se voit plus faire sans !

Billiotte & Co vous aide à démystifier les réseaux sociaux et les craintes associées, effectue un diagnostic rapide de la présence de votre entreprise sur la toile et des perspectives qui s’ouvrent à vous en termes de réputation, de développement commercial et d’organisation.

Le train du numérique est en marche, il roule vite, ne le ratez pas…

*Étude Bpifrance : PME-ETI et réseaux sociaux

Curieux de communication et de stratégie ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester en veille avec nous 😉